Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

19 février 2005

Embrigadement leçon 1

Voici le début d'un grand roman. Le titre officiel « livret d'enseignement ménager » à sa date de parution (à priori on dira début XX°.) Le titre actuel serait plutôt «  Où l'art de conditionner les jeunes filles dans un rôle de soumission et d'aliénation» Je vous ai préparé un florigèle des écrits oh combien ….(les mots me manquent) dépassés et des conseils à surtout ne pas suivre. Je parle à la gent féminine bien sûr…S.       La 1ère leçon sera pour demain ... Préparez... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 09:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 février 2005

Dites à quelqu'un...

... qui est en colère de s'asseoir afin d'exprimer son point de vue, il est déjà moins en colère." Kant     Les Africains le savent depuis longtemps. Ils ont dans chaque village un arbre à palabres. On crie mal assis. On est plus véhément debout.  Le principe, c'est que tous les protagonistes d'un conflit viennent en parler sous l'arbre à palabres. Un homme ne peut se tenir debout  en dessous. Si jamais il s'emporte, il a le réflexe de se lever…et se tape la tête au plafond…et donc se... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 22:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 février 2005

Toutes mes excuses....

....Pardonnons lui, il ne savait pas...... Cette note, pour présenter mes excuses suite à ma note d'hier soir intitulée "Je sais, je ne vous apprends rien mais....MERDE" . S  Hervé Gaymard, ministre de l'Economie et des finances, a assuré qu'il ne "savait pas le prix" du loyer mensuel (14.000 euros) de l'appartement de 600 m2, qu'il va quitter, jeudi 17 février au cours de l'émission "100 minutes pour convaincre" de France 2 consacrée à Dominique Strauss-Kahn.Dominique Strauss-Kahn, titulaire du même portefeuille dans le... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 19:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 février 2005

Se demander sérieusement tous les soirs...

...ce que le jour nous a fait apprendre de neuf.  Georg Christoph Lichtenberg. Depuis quelques temps, avant de m'endormir je me demande ce qui s'est passé de positif dans la journée, et je cherche jusqu'à ce que je trouve quelque chose. Même si la journée a été noire, je classe, je trie, je cherche, je fouille et je trouve toujours, ne serait-ce qu'une petite image anodine: une paquerette que j'ai vu dans le jardin ou une phrase entendue ou le chant d'un oiseau. Du coup, toutes les tensions s'évaporent et mes pensées... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 13:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 février 2005

Je sais, je ne vous apprends rien....mais

MERDE. J'en ai marre de voir que tous les politiques,  une fois parvenus dans les hautes sphères oublient les gens qui les ont élus et se comportent de la sorte. C'est INDIGNE, IRRESPECTUEUX  de nous, des valeurs qu'ils ont si bien prônées en leur temps pour accéder au saint des saints.  Une fois parvenus au perchoir, leur seule préoccupation est de ne plus en redescendre pour ne pas perdre les avantages acquis. Je ne parle pas d'un parti politique en particulier mais de tous :"Blanc bonnet et bonnet... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 20:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 février 2005

Les larmes ne sont qu'une pluie soudaine. Sahar Khalifa

              Les larmes, c'est comme une rosée qui empêche le cœur de faner, une rosée qui l'aide à refleurir comme avant. Robert Choquette    Les larmes qu'on ne pleure pas Dans notre âme retombent toutes Et de leurs patientes gouttes Martèlent le cœur trsite et las. E. Biau et P. Millet     Ne les retenez pas si elles veulent perler...Considérez les comme Paul Eluard, comme les pétales de votre coeur...N
Posté par Syl69 à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2005

l'absence fait ressentir....

... la présence. Elle révèle combien on aimait sans le savoir. On était lié à l'autre, plus qu'on ne le pense. Le départ, nous le fait ressentir. Le travail de deuil le fait comprendre. En rentrant dans l'absence, on découvre la vie qui se cache derrière. Et l'on ne se contente pas de dire :"Ah, si j'avais su combien je t'aimais je t'aurais aimé davantage!". On se dit qu'on ne refera pas la même erreur. On vivra et on aimera. Avec une conscience que l'on a jamais eue...On le découvre dans le visage de ceux que l'on quitte.... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 09:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 février 2005

Adolescent, cet "Autre"

Sans cesse tu cherches L' «Autre » qui vit au fond de toi, Cet «Autre » que toujours tu blesses Car tu ne le comprends pas. Tu cherches, tu guettes, Et quand tu vas le trouver, Tu t'esquives. Tu as peur De la réalité. Et devant ceux qui t'entourent Tu planques tes sentiments Derrière ton personnage de papier mâché. Pourtant, comme tu aimerais dire : « Je t'aime » A ceux que tu aimes. Mais non, c'est plus fort que toi, Il ne faut pas que l'on voit l' «Autre » Qui souffre au fond... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 21:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
16 février 2005

Petite douceur

        Quel est notre pays sinon un rêve Que nous nous sommes raconté feuille à feuille Rameau d'or et fleur dorée, Fontaine, arbre, rivière, Cet invisible paradis.   Kathleen Raine   Merci à  Falo de m'avoir permis d'utiliser sa magnifique photo. N 
Posté par Syl69 à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2005

Bonheur Gidien

Il y a sur la terre de telles immensités de misère, de détresse, de gêne et d'horreur que l'homme heureux n'y peut songer sans prendre honte de son bonheur. Et pourtant, ne peut rien pour le bonheur d'autrui celui qui ne sait être heureux par lui-même. Je sens en moi l'impérieuse obligation d'être heureux. Mais tout bonheur me paraît haïssable qui ne s'obtient au dépens d'autrui et par des possessions dont on le prive...Pour moi, j'ai pris en aversion toute possession exclusive; c'est de don qu'est fait le bonheur, et la mort ne me... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 17:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]