Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

07 février 2005

2ème post./ C'est bizarre...

.... dans ma vie. Alors que j'éprouvais du bonheur, il me suffisait de penser que ce bonheur n'était pas là pour longtemps, et il cessait aussitôt d'être.

M. Aguéev

 

Etonnante réflexion, mais qui, exprime bien la dualité humaine : bien et mal, vrai et faux, juste et injuste, bonheur et malheur....

Qui n' a jamais ressenti ce petit pincement au coeur  au milieu d'un moment de bonheur, ce petit titillement désagréable provoqué par une pensée fugace de l'après...? S.


14H12 : Un "hasard" (?) : je viens de retrouver cet écrit de Anne Philipe qui était le sujet de ma note matinale intitulée: "le temps d'un soupir" .

Il illustre très bien ce qu'a voulu exprimer M. Aguéev .

 

"C'est un été radieux comme si les beaux jours ne devaient jamais cesser d'être beau. Les grandes personnes et les enfants sont vacants, jouant ou rêvant entre la mer et les vignes dans la chaleur heureuse.
Tant de lumière, de paix de joie présente et promise finissent étrangement par vous serrer le cœur. on se sent pris d'angoisse et l'on s'en veut, puisque rien ne la justifie".

Posté par Syl69 à 14:20 - Bonheur - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Je suis un instinctif qui jouit de l'instant présent en se posant rarement de question avant et pendant.
    Quelquefois on se brûle mais dans l'ensemble le résultat est positif.

    Posté par Asterie, 07 février 2005 à 08:22
  • Ho ben zut, jétais heureux en ce lundi matin.. et puis en y réflechissant, ben je suis plus heureux.. merci hein !

    Posté par Lew, 07 février 2005 à 08:46
  • Je comprend pas bien, il manque une petite photo pour illustrer le tout!!! huhuh

    :p

    Posté par Lew, 07 février 2005 à 15:59

Poster un commentaire