Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

21 mai 2006

Mal gré

Mal habile (laisse tout tomber, sais plus tenir)Mal à pris (la souris, les outils...)Mal a deux (non à une et ça suffit)Mal une eh (ça va pas tarder)Mal venu (ça, oui)Mal à dit (non, je n'ai pas eu de mauvaises pensées)Mal armée (ah, ça oui)Mal traitée (Pauv' main, j'suis désolée)Mal appris (celui ou celle qui se moquera)Mal chance (pour celle qui comptait sur un coup de main)Mal donne (oui, on redistribue SVP)Mal faisant (On m'aurait y jeté un sort ?)Mal ingre (j'peux pas jouer du violon)Mal ouin (j'm'en vais aller pleurer ma douleur... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 20:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

20 mai 2006

Déclaration d'amour

J'aimeConverser avec les yeuxL'odeur de la terre après la pluieLa force du chocolat noir fondant doucement sur la langueLes saveurs de cumin et de basilicSentir le soleil printanier sur ma peauMe laisser bercer par la musiquePerdre mon souffle devant un paysage grandioseMe laisser envoûter par les saveurs d'un plat de l'ailleursPartager un silence amicalPianoter sur mon clavier en réponse à d'autres pianotementsReconstituer le puzzle familialTrouver Le cadeau, celui qui colle parfaitement à la personne qui le reçoitEchanger et... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 09:10 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
18 mai 2006

Escapade

Suite à la note de Phil, je me suis beaucoup retrouvée dans ses assoupissements escapades de l'esprit.J'aime les absences vagabondesQuand le corps git sur le divanMais que l'esprit est en baladeBien au-delà de la fenêtre ouverte.L'air doux du printemps etLes bruits estompés de la villeSont propices à l'évasion.Il suffit d'un nuage qui passe dans le cielPour que mon esprit déjà enclin à s'évaderS'échappe sur ce blanc coursier.Une douce torpeur m'envahitJe la sens prendre corps etJe n'ai pas envie de lutterC'est bon de se laisser... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 08:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
13 mai 2006

Vivante

Je me sens vivante au sortir de l'hiverQuand je respire l'odeur de la terre après la pluie et que le soleil de printemps me caresse le visageQuand la nature explose en mutlicolore et que les jours rallongent Je me sens vivante au coeur l'étéQuand sous la treille ardéchoise je déguste une bière fraîche avec des amisBercée par le bruit des grillons, enivrée par les senteurs des genêts et de la fougère brûléeJe me sens vivante à l'entrée de l'automneQuand mes yeux restent rivés sur les arbres flamboyants de milles couleursQue la douceur... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 07:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 mai 2006

L'inconnu de la deuxième page

Cela ne vous est jamais arrivé de perdre un mot ? Enfin, pas de le perdre, mais de le découvrir ? Non, je ne vous parle pas d'inventer un mot. Inventer, ça je sais faire, je trouve même cela jubilatoire. Surtout quand ça énerve les puristes qui disent "mais ça n'existe pas", et que je réussis à faire douter les joueurs autour du plateau de scrabble !Un de mes mots préférés est "s'étroitifier". D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi il n'existe pas. Quoi ? Il n'existe pas ?????Ne me dites pas que vous... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 08:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
04 mai 2006

L'espace d'un instant

L'espace d'un instant, j'ai cru que tout était possible. Je ne suis pas naïve, non. Je sais bien que je ne rencontrerai jamais mon grand-père. Il aurait plus de 105 ans aujourd'hui....Oui, ok, je l'avoue; l'espace d'un instant, je me suis dit : -Et pourquoi pas ? Il y en a bien qui les atteigne de nos jours !Non, en fait, j'étais plus "réaliste". J'espérais juste que nos routes, à défaut de s'être croisées, aient eu le temps de se dérouler suffisamment longtemps pour avoir pu être quelquefois parallèles.J'aurais voulu... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 08:55 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

03 mai 2006

Voyage intra-familial

Ses carnets posés sur ma table de chevet, je m'endors enfin.  Minuit a tourné au cadran depuis longtemps.Etrange sensation que celle qui m'étreint à cet instant précis. Je suis moi-même tout en étant une autre. Je perds la conscience du temps et de l'instant.Les bruits de la rue qui me dérangent habituellement, je ne les entends pas.Je glisse dans le sommeil en revêtant sa vie. Est-ce moi qui m'endors oui bien est-ce elle ? Je ne sais plus où se trouve la frontière.Ma nuit se peuple des noms lus au fil des pages. Je me promène... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
20 avril 2006

Débacle

Déjà plusieurs mois que la guerre avait commencé. C'était bientôt les vacances d'été, le 14 juillet n'était pas loin.Ce jour-là, pourtant, elle n'est pas restée à l'école, son frère non plus. Celle-ci était fermée et les institutrices parties.En rentrant à la maison, sa mère leur a demandé ce qu'ils faisaient là. Elle qui avait connu la guerre précédente,  ne voulait pas croire que tout allait recommencer.  Cette fois-ci , elle ne quitterait pas son village. Elle se souvenait trop bien de ses mois de captivité en... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 07:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
18 avril 2006

Cartographie humaine

Cette année, nous avons fêté Pâques en famille.Pour respecter la tradition, j'ai mis les pieds sous la table, pendant que les enfants ont cherché fébrilement la basse cour chocolatée cachée dans le jardin. Que du très classique.Pourtant.J'ai profité des pauses digestives pour grimper sur la colline, celle qui domine la ville et abrite le vieux village. Pas seule, cette fois. Accompagnée d'un enfant de 9 ans. Nous avons emprunté les ruelles anciennes, sommes passés sous les arches, avons admiré les fenêtres renaissance.... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 12:53 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
13 avril 2006

Départ

Ils sont tous là à défiler devant luiCa le fait marrer de voir tout ce monde.Putain, mais y'a même un curéLà, déjà il rigole moins.Qui l'a fait venir jusqu'ici ?Il les aime pas, il l'a suffisamment dit pourtant.Il regarde les gens défiler devant lui.En fait il n'est plus vraiment làIl regarde ça de loin.Mais, qui est ce petit garçon serré contre la boîte ?Il s'approche doucement, le reconnait bien sûr.Il l'entend dire aux gens qui s'approchent et essaient de l'emmener :-Non, non, j' peux pas partir. Je suis collé. Y'a mon papa... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 07:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]