Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

23 janvier 2005

Ce qui préserve le présent de la plupart des hommes, c'est l'oubli du passé. Adrienne Chouquette

Petite précision, je pense qu'il faut préserver ce que l'on nomme la mémoire collective mais qu'individuellement nous avons besoin d'oublier certains faits pour pouvoir vivre notre présent. Mais cela n'est pas toujours le cas, c'est souvent une question de volonté et non d'aptitude ou de capacité même si nous voulons oublier, nous nous "complaisons" (le mot est peut-être fort) à nous souvenir...N
Posté par Syl69 à 22:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 janvier 2005

Les généralisations sont des impostures.

Voici quelques "raccourcis" un peu rapide : Les blondes sont stupides. Les fonctionnaires sont paresseux. Les français sont individualistes .( J'avoue que j'ai tendance à le croire...) Les gitans sont tous des voleurs. Les femmes sont bavardes. Y'a plus d' jeunesse. Les jeunes n'ont plus de morale. Les SDF, s'ils sont à la rue, c'est qu'ils l'ont bien voulu. Vous en connaissez d'autres  ??? Sûrement. Les conversations vides en regorgent. Demain, allez à la machine à café de votre entreprise, ne... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 21:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 janvier 2005

Merci Corneille....

"Trouvons le temps de leur dire qu'ils sont tout pour ce mondeJurons qu'ils sont pour nous tout ce qui compteFaisons des sourires qui leur disent que la terre guéritLisons non le pire des histoires qui font qu'on en rit et qu'on vitIl faudra chaque jour chanter qu'on les aimePour que même grand ils parlent en amourIl faudra toujours chanter qu'on les aimeQu'il leur en reste pour les mauvais joursIl faudra chaque jour chanter qu'on les aimePour que même vieux ils rêvent en amourIl faudra toujours chanter qu'on les aimeToujours Marchons... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2005

Avalokitesvara ....un peu d'histoire.

Avalokitesvara, littéralement « Celui qui regarde vers le bas » est un Bodhisattva, figure du bouddhisme. En regardant le monde il vit que les gens souffraient. Une formidable compassion emplit son cœur, devenant si insupportablement intense que sa tête éclata en onze morceaux. Ces morceaux devinrent onze têtes regardant dans les onze directions de l'espace, et mille bras se manifestèrent, pour aider tous ceux qui souffraient. Un Bodhisattva, littéralement une «existence éveillée », est un être qui a choisi de ne pas... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 22:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 janvier 2005

Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d'oser les tenter. B Werber

Mais y-a-t-il seulement des rêves fous? N
Posté par Syl69 à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2005

Solitude ne veut pas dire isolement. Ce n'est pas parce qu'on est seul qu'on est mal.

Aujourd'hui, journée solitaire.Quand la solitude est choisie, on n'est pas mal comme le disait Jean Yanne; je considère même cela comme un luxe. Voilà donc une richesse dont je peux me prévaloir. La solitude qui me fait peur est plus vicieuse; c'est la solitude que l'on peut ressentir au milieu des autres. S. "La solitude n'est jamais si cruelle que lorsqu'on la ressent tout près de quelqu'un qui a cessé de communiquer". G.Greer
Posté par Syl69 à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2005

La force, c'est .....

...de pouvoir casser une barre de chocolat en quatre et de n'en manger qu'un carré. J. Viorst    Faut il vraiment résister à la tentation et vivre sans passion (cf citation de N. du 18 janvier 2005 ) ? S.  
Posté par Syl69 à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2005

La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit. O. Wilde

Je trouve cette citation pleine de sens. N
Posté par Syl69 à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2005

Il meurt lentement....

Il meurt lentementCelui qui ne voyage pas,Celui qui ne lit pas,Celui qui n'écoute pas de musique,Celui qui ne sait pas trouverGrâce à ses yeux.Il meurt lentementCelui qui détruit son amour-propre,Celui qui ne se laisse jamais aider.Il meurt lentementCelui qui devient esclave de l'habitudeRefaisant tous les jours les mêmes chemins,Celui qui ne change jamais de repère,Ne se risque jamais à changer la couleur De ses vêtementsOu qui ne parle jamais à un inconnuIl meurt lentement Celui qui évite la passionEt son tourbillon... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 09:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 janvier 2005

Des fois, le matin, j'ai la trace de mes rêves, là, sur mon visage.

Merci à mon fils, dernier du nom, pour me donner ce matin une si belle citation dès son réveil. J'avais prévu un autre thème, mais ses paroles sont si belles que j'ai envie de les partager. Des cadeaux matinaux comme celui-là, j'en redemande .S.
Posté par Syl69 à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]