Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

29 janvier 2005

Laissez les vivre !

Voici un texte qui peut paraître désuet de par son vocabulaire, mais le fond ne vaut il pas mieux que la forme ? Il a été écrit par Rabindranath Tagore en 1914, et reste pourtant d'une telle actualité ! Je le dédie à tous les enfants, principalement à toutes les petites filles que l'on prive des joies simples de l'enfance : courir, sauter, se salir, jouer tout simplement. A toutes ces petites filles dont les mères font des poupées en les affublant de vêtements de femme-miniature; ces petites filles qui remplissent les... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 21:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 janvier 2005

Empreinte.

Plusieurs personnes entrent et sortent de nos vies, seuls les vrais amis laissent une empreinte dans nos coeurs.       S.
Posté par Syl69 à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 janvier 2005

L’avenir nous tourmente, le passé nous retient, c’est pour ça que le présent nous échappe

.... ou "Il ne faut pas toujours tourner la page, il faut parfois la déchirer"  Si ce passé fait si mal, s'il ressemble à une épine plantée dans le pied, et si l'infection guette, alors il faut l'arracher. Quand le temps aura fait son travail et que la  plaie sera cicatrisée, alors se retourner ne sera plus une souffrance. S.  
Posté par Syl69 à 15:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 janvier 2005

Les enfants sont comme les marins : où que se portent leurs yeux, partout c'est l'immense. C. Bobin

Plongez dans leurs yeux s'ils ne parlent pas...N
Posté par Syl69 à 13:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2005

Le bonheur ?

Saviez-vous que dans la langue chinoise, il n'y a pas de mot pour désigner le bonheur? Il y a une foule d'idéogrammes: chacun représentant une situation heureuse. L'idéogramme le plus global donne une image d'harmonie entre ce que l'on ressent, ce que l'on pense et ce que l'on fait.  Robert Blondin    ....S. Voici quelques pistes : ... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 07:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 janvier 2005

Si un enfant...

J'ai trouvé ce texte lors d'une de mes nombreuses visites dans une école... L'équipe que j'y ai rencontrée était en totale adéquation avec ce texte. Je ne suis pas sûre que les parents d'élève aient eu conscience de la chance de leurs enfants....Moi, si... S   Si un enfant vit dans la critique Il apprend à condamner. Si un enfant vit dans l'hostilité Il apprend à se battre. Si une enfant vit dans le ridicule Il apprend à être gêné. Si un enfant vit dans la tolérance Il apprend à être patient. ... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 21:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 janvier 2005

Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre...

...un morceau de ta chair reste dans l'encrier... Léon Tolstoï Il en est de même pour la photo, l'écriture, la musique, l'art...mais c'est peut-être aussi la définition de la passion. Pas forcément celle amoureuse, quoique en y réfléchissant bien on s'émiette un peu à chaque fois...N
Posté par Syl69 à 09:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 janvier 2005

Pour trouver le joyau...

.... il faut apaiser les ondes car il est difficile de le trouver en agitant l'eau....Si un joyau tombait dans une fontaine, la plupart des gens se jetteraient à l'eau et la tourmenteraient jusqu'à ce qu'elle devienne trop trouble pour y trouver autre chose que des cailloux. Mais le sage, lui, attendrait que l'eau se calme pour permettre au joyau de briller par lui-même.  Roshi Yamada        Tourbillonnement des pensées, esprit troublé . Apaisement des pensées : sérénité retrouvée. S. ... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2005

Nous ne nous tenons jamais au présent...

...Nous rappelons le passé; nous anticipons l'avenir comme trop lent à venir, comme pour hâter son cours.  Blaise Pascal Encore et toujours ce temps qui passe, ce passé que l'on voudrait revivre alors qu'il nous empêche de vivre notre présent, ce futur que l'on veut planifier comme pour se rassurer...Mais on en oublie le plus important: le présent, et il est dans les yeux de mes enfants  et pour cela je me dois de vivre maintenant en faisant fi de tout ce néant! N Il faut que tu acceptes ce qui s'est passé dans ta vie. Si... [Lire la suite]
Posté par Syl69 à 14:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]