Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

04 septembre 2008

Etonnement constructif

2008__9_

Syl

PS : Ne cherchez aucun lien avec une quelconque religion.
La photo parle juste d'un moment d'émerveillement devant les jeux de lumière.
Qui sait si la réfractation de la lumière n'a pas été découverte ainsi ?
;-)

Posté par Syl69 à 09:22 - Curiosité - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    En tout cas je m'émerveille devant ta photo et je remet pas en doute ton talent !

    Posté par lew, 04 septembre 2008 à 09:51
  • Et les

    sources d'émerveillement sont infinies.Trés jolie photo.

    Posté par michèle, 04 septembre 2008 à 10:52
  • Imagination

    Je suis émerveillé d’entrevoir l’ombre, de Marie tenant le petit jésus, composé de lumières!

    Posté par fadeto, 04 septembre 2008 à 14:38
  • il me semble bien que je fus émerveillé

    Posté par phil, 04 septembre 2008 à 18:57
  • L'émerveillement et le doute ne relèvent pas du même...

    registre ou de la même catégorie d'analyse ou de connaissance.
    Mais il est vrai que plusieurs adultes ont définitivement perdu toute vertu d'émerveillement. Ils ont irrémédiablement tué l'enfant qui était en eux.
    Quant au doute, c'est une qualité cardinale par les temps actuels où de plus en plus de gens s'enferment dans des certitudes définitives aveuglés qu'ils sont par ce qu'ils croient être une vérité unique...

    Posté par toobanal, 05 septembre 2008 à 17:36
  • LEW : merci...je rougis


    MICHELE : Merci

    FADETO : Amen


    PHIL : Euh.... Bretagne


    TOOBANAL : Non, mais toute citation est subjective...et sortie de son contexte perd peut être une partie de vérité...ou en gagne

    Posté par syl69, 06 septembre 2008 à 20:28
  • damned, j'ai confondu

    Posté par phil, 07 septembre 2008 à 21:20
  • PHIL : Fichtre oui..... elle n avait plus de statue celle à laquelle tu penses, mais des latrines, non ? !

    Posté par syl69, 08 septembre 2008 à 15:40

Poster un commentaire