Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

Commentaires

  • AH NON ALORS !
    TOut cela c'est ce que je lis continuellement dans les vieux manuels d'instruction des jeunes filles !

    Cultivez-vous si vous le voulez, mais taisez-vous, ne montrez pas votre culture, votre savoir, si ce n'est votre savoir à tenir votre maison.

    Posté par Syl, 26 juin 2007 à 09:45
  • c'est space comme citajour !

    Posté par lew, 26 juin 2007 à 11:08
  • Selon Jean-Baptiste Grenouille ; qui maîtrise les odeurs, maîtrise le coeur des hommes.

    Posté par CoticE, 26 juin 2007 à 11:47
  • Ah, le merveilleux parfun de la blanquette de veau préparé avec amour et dévotion à son petit mari !
    ( Ok, je sors.. ).

    Posté par Thierry, 26 juin 2007 à 12:34
  • greuhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

    Posté par Syl, 26 juin 2007 à 12:52
  • D'accord

    avec Syl, ne pas rester dans l'ombre......s'imposer et dire ce que lon a à dire enfin être une personne à part entiére avec le partage pour tenir la maison.

    Posté par michèle, 26 juin 2007 à 13:13
  • Ah !!!! Je vois là , la délicatesse des fleur qui ne veulent délivrer à la foi leurs beautés et leurs senteurs…

    Posté par fadeto, 26 juin 2007 à 13:25
  • Si ce parfum n'est à l'ombre, c'est peut-être pour en être d'autant plus lumineux...

    Posté par dreamandhope, 26 juin 2007 à 13:55
  • >Syl: Je ne lis pas la citation comme toi, ce n'est pas effacement que j'y vois. Tu me connais quand même! Crédiou!!!!!

    >Lew: Non

    >CoticE:

    >Thierry: Ne claque pas la porte en sortant stp

    >Michèle: La maison et tout le reste!

    >Fadeto: Merci Fadeto! Enfin qqn qui voit un peu de poésie dans cette phrase. Les femmes ont donc qqch chose en plus

    >Dreamandhope: Il est le même s'il est offert en plein soleil, peut-être juste quelque peu moins enivrant. Ce n'est pas une question de lieu ou de position.

    Posté par Dia, 26 juin 2007 à 15:41
  • DIA : j'y vois ce qu'un homme , qui plus est homme d'église, qui même s'il était précurseur en son temps, a pu mettre comme pensée dans cette phrase....et ça me hérisse !
    Je te scannerai un livre que je viens de trouver qui illustre très bien cette citation !

    Posté par Syl, 26 juin 2007 à 18:01
  • >Syl: Essaye d'y voir une fleur qui s'épanouit tous les jours, s'ouvre au soleil et dont l'ombre prend de l'ampleur en croissant, diffusant ainsi son parfum autour d'elle. Plus elle croît plus son ombre est grande, telle Miss O...
    Ne me dis pas que ce livre ressemble à celui qui nous a tant fait rire jaune et qui contient "scrofuleux"?!?
    En parlant de scan...je file t'en faire, tu verras on rit jaune aussi

    Posté par Dia, 26 juin 2007 à 18:46
  • Bizarre

    C'est vrai qu'à première lecture, c'est une phrase qui heurte...
    Je ne sais pas comment l'interpréter autrement, Dia tu pourras peut-être nous dire comment tu traduis ces mots ?

    Posté par Pralinette, 26 juin 2007 à 18:48
  • DIA : ça vient de ce livre.... Et puis, la citation parle de son épanouissement...dans l'ombre et pas en plein soleil. Ombre masculine du père, des frères, du mari....BREUHHHHHHHHH

    Posté par Syl, 26 juin 2007 à 19:05
  • >Pralinette: Je viens de le dire

    >Syl: Nous sommes sur deux cartes du monde différentes

    Posté par Dia, 26 juin 2007 à 21:58

Poster un commentaire