Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

06 novembre 2006

Un rire qui fait chaud au coeur

Je n'ai pas rêvé, j'ai entendu son rire; un petit rire léger et joyeux, un brin malicieux. Je venais de fermer les volets de la maison d'en face, celle dont les persiennes sont closes depuis quelques années, depuis le décès de sa dernière occupante.
Voir ma calade par les fenêtres d'une autre a réveillé dans mes souvenirs plein de bruits et de voix. Le son de la scie circulaire qui chantait dès le matin, en réponse aux cloches de l'église, est revenu titiller mes oreilles. L'odeur du bois coupé est monté à mes narines. Je me suis dédoublée et je me suis vue à la fenêtre, depuis celle de ma chambre, juste en face, de l'autre côté de la rue. J'ai endossé la peau d'une autre, celle que je voyais se pencher pour accrocher les volets contre le mur, et qui appelait son mari pour le repas ou qui échangeait les nouvelles du village avec une voisine rentrant de la boulangerie.

Non, je n'ai pas rêvé, j'ai entendu son rire, un petit rire léger et joyeux, un brin malicieux. Je venais de fermer la porte de la maison d'en face, celle dont l'entrée est close depuis quelques années, depuis le décès de sa dernière occupante.
Je me suis retournée, et dans une vision fugace, je les ai vues, elle et la voisine, assises sur un banc sorti de nulle part. Elle papotaient joyeusement, comme les deux cousines éloignées qu'elles étaient. Elle était appuyée sur une canne, et elle regardait vers la place de l'église en riant, comme quelqu'un qui vient de jouer un bon tour à un importun.
Et j'ai compris qu'elle était bien là, pas seulement dans mon coeur et mes pensées; et qu'elle se réjouissait avec moi de ce petit exploit qui nous permettait de soustraire de l'avidité de quelques-uns un bien qui n'avait sa place que dans le patrimoine familial.

Non, je n'ai pas rêvé, j'ai entendu son rire, un petit rire léger et joyeux, un brin malicieux. Et si vous pensez que je suis devenue folle, et bien tant pis. Folle peut-être, mais heureuse, et ça, ça n'a pas de prix.
Syl

Posté par Syl69 à 09:36 - Textes - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires sur Un rire qui fait chaud au coeur

  • Non je ne trouve pas que tu sois folle, bien au contraire, ou alors de la douce folie (ou folie douce ?) et c'est un régal.
    Très beau texte, vraiment.

    Posté par Pralinette, 06 novembre 2006 à 09:58 | | Répondre
  • Pralie : merci, tu me fais rougir....
    Douce folie ou folie douce ? Je ne sais pas, mais quelquefois je me trouve bien un peu fêlée !!!

    Posté par Syl, 06 novembre 2006 à 12:39 | | Répondre
  • Héhé c'est pour ça qu'on s'aime bien et qu'on est sur la même longueur d'ondes ...

    Posté par Pralinette, 06 novembre 2006 à 13:29 | | Répondre
  • Pralie : on fait une belle brochette de fêlées hein !
    mdr

    Posté par Syl, 06 novembre 2006 à 14:43 | | Répondre
  • yapa deux félêes chez Lustucru ))) (hihi c'est nuuuuul !)
    Mais que veux tu chuis trop d'humeur badine en ce moment !

    Posté par Pralinette, 06 novembre 2006 à 17:41 | | Répondre
  • fêlées (pfffff tu vois bien que j'ai la tête à l'envers !!! )

    Posté par Pralinette, 06 novembre 2006 à 17:42 | | Répondre
  • Folle ? non, quelle idée. Et que c'est beau...

    Posté par phil, 06 novembre 2006 à 18:47 | | Répondre
  • Pralie : je l'attendais celle-là, mais bon, je t'avais bien tendu la perche !

    Phil : Merci. Si tu nous as pas trouvé un brin folles en juin, c'est que toi aussi tu es l'es un peu fou alors !

    Posté par Syl, 06 novembre 2006 à 19:40 | | Répondre
  • Ben manquerait plus que ça qu'il nous ait trouvées folles, avec le service qu'on lui a rendu ! hein ? ben oui, photographier le podium lors de la remise des coupes, fallait assumer ça, tu crois pas ?
    Mdlllll

    Posté par Pralinette, 06 novembre 2006 à 22:30 | | Répondre
  • Tout est très beau dans ses paroles pleines de sensibilité. Douce magie de ces ombres qui nous visitent, douce folie qui rend heureux l'espace d'un moment.

    bisous de zibulinette

    Posté par zibulinette, 07 novembre 2006 à 09:30 | | Répondre
  • Zibulinette : merci. oui c'est une douce magie que ces instants là !

    Pralie : ah ? tu as fait des photos toi ??? mdr (non pas taper stp)

    Posté par Syl, 07 novembre 2006 à 14:03 | | Répondre
  • MDLLLL !!
    Euuuuh...

    Posté par Pralinette, 07 novembre 2006 à 18:47 | | Répondre
  • Pralinette, tu crois pas que t'en fais un peu beaucoup avec cette histoire de photos ? tu veux que je demande à la mami, c'est ça ???
    MDLLLLLL

    Posté par phil, 07 novembre 2006 à 20:34 | | Répondre
  • Phil : Et puis tu les mets sur ton blog les photos ok ! mdlllllll

    Pralie :

    Posté par Syl, 07 novembre 2006 à 20:37 | | Répondre
Nouveau commentaire