Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

27 septembre 2006

Baba pas cool

On a beaucoup parlé des communautés hippies qui se sont installées dans les Cévennes après mai 68. Dans mon village aussi, il y en a une qui s'est posée.
Les années ont passé, et beaucoup de ces communautés ont disparu, laissant un goût d'amertume à ceux qui y ont cru, et un sourire aux lèvres des autochtones qui l'avaient prédit : " Oh, ils vont vite déchanter ces jeunes de la ville, la campagne c'est pas facile. Ca va pas durer !"
Malheureusement, dans mon village, ça dure ! Non seulement ils sont encore là, mais ils rameutent toutes les familles Lequesnoy de France et de Navarre. Ils rachètent ou font racheter toutes les maisons en vente, vidant ainsi le village de sa vie. ils ferment les portes donnant sur la rue pour en ouvrir d'autres donnant sur leur territoire grandissant. Tolérance et détachement matériel font pourtant partie de leurs règles de vie, mais prôner et appliquer sont deux choses différentes. Cette communauté ressemble plus à un société de gestion immobilière qu'à une oeuvre de charité !
Dans mon village, un parfum d'encens flotte, c'est indéniable; mais pas de relent de patchouli ni de jupons fleuris et de foulards indiens, plutôt une nuée de grandes jupes ternes, de voiles et de longues robes bleues.
Oui, la vie dans mon village a bien changé. Rythmée auparavant par les heures sonnées au clocher de l'église, elle est maintenant cadencée par un incessant carillonnement, et par la litanie des cantiques qui s'élèvent au-dessus de la communauté, tel un marathon religieux.
Le latin prend le pied sur le patois, la soutane sur l'habit rustique des montagnards. Une main mise pas toujours très catholique sur un patrimoine collectif .
Sans hésiter, j'aurais préféré sentir le patchouli et le fromage de chèvre.
Syl

Posté par Syl69 à 08:15 - Textes - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires sur Baba pas cool

  • Ben pas glop, çà.
    Et c'est vrai que le parfum du jupon fleuri était savoureux.
    Cà serait mieux sans eux, ou c'est eux qui maintiennent une vie dans un endroit qui sinon serait vide?
    Pas facile de se faire une idée à tes mots, mais un grand froid dans le dos qui passe, quand même.
    .

    Posté par Thierry, 27 septembre 2006 à 13:20 | | Répondre
  • Thierry : Sans eux, il y avait de la vie et il pourrait encore y en avoir. Sans eux, il y aurait peut être même des familles qui s'installeraient ici et non ailleurs, mais comment une famille de base peut elle rivaliser avec leur puissance financière et une hausse des prix factice ?

    Posté par Syl, 27 septembre 2006 à 13:34 | | Répondre
  • Attention danger

    a tout ce qui est sectaire même s'ils pronent la tolérance et le détachement matériel qu'ils semblent d'ailleurs ne pas vivre puisque tu parles de "gestion immobiliére".

    Posté par michèle, 27 septembre 2006 à 14:14 | | Répondre
  • elle est où, la maison de tolérance ?

    Posté par phil, 27 septembre 2006 à 18:14 | | Répondre
  • C'est tout confus...

    Je ne comprend pas bien ta note en fait. Tu parles de qui? Des bobos parisiens anciens hippys qui rachètent les fermes pour ne les faire vivre que 2 mois par an?

    Les babas existent toujours, j'en fait partie.Je ne vis pas en communauté en fumant le pétard, mais j'essaie de ne pas être trop materialiste, de garder le sens des valeurs et du patrimoine.
    A qui s'adresse donc ce pamphlet?

    Posté par miss Lucy, 27 septembre 2006 à 18:45 | | Répondre
  • MissLucy : Si tu relis, tu verras que je ne parle pas de bobo ni de baba....


    Phil : Croise les doigts stp....

    Michèle : Les extrêmes sont toujours dangereux

    Posté par Syl, 27 septembre 2006 à 19:14 | | Répondre
  • Normalement ces gens-là devraient vivre dans le plus grand dénuement...
    Comme ceux dont on a vu les bâtiments dimanche ?!
    Il n'y a vraiment rien à faire ?

    Posté par Pralinette, 27 septembre 2006 à 20:09 | | Répondre
  • Ce sont des colons venus installer et imposer leur mode de vie aux populations indigènes.
    La loi du plus fort.

    Posté par Asterie, 28 septembre 2006 à 07:55 | | Répondre
  • La loi de l'argent, la loi du plus fort.. oui !

    Posté par Syl, 28 septembre 2006 à 19:44 | | Répondre
  • L'intégrisme, quel que soit son origine est une plaie... et certains qui se disent purs d'esprit n'ont qu'une façade pour apater et la vérité qui se cache derrière est effrayante.........dommage, j'aurais aimé que quelqu'un me dise que les babas ont survécu à la société de consommation, au profit, à la déformation.....

    Posté par rainette, 30 septembre 2006 à 16:15 | | Répondre
  • Oui, toute forme d'intégrisme est dangereuse et irrespectueuse de l'Humain

    Posté par Syl, 30 septembre 2006 à 17:54 | | Répondre
Nouveau commentaire