Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

24 juin 2006

Rhapsodie hongroise

Miskolc ? Oui, nous y sommes arrivées enfin ! Vous en doutiez ? (cf note du 22 juin)
Dans le train nous emmenant à destination, nous avons rencontré un jeune Hongrois, et à l'arrivée, il nous a promis de venir nous rejoindre au camping et de nous faire visiter la ville.
C'est un garçon charmant, mais je dois vous avouer qu'il a un énorme problème : Il ne parle que russe et hongrois; et nous français, anglais ou allemand...... Donc, nous ne sommes pas totalement sûres de nous être bien compris !
Et pourtant, deux heures à peine après avoir installé notre campement, le voici qui revient tout joyeux, en brandissant un livre. En si peu de temps, il a réussi à trouver un livret à l'usage des cheminots hongrois : un guide franco/hongrois regorgeant de phrases-type dans les deux langues.
Par contre, quand il voit ce que nous faisons, il se fâche gentiment en nous expliquant avec moult gestes que ce n'est pas bon, qu'il faut tout jeter et tout de suite.
Pour nous désaltérer, nous avons acheté une énorme pastèque devant le camping. En Hongrie, on trouve alors des camionnettes bachées sur le bords des routes, qui vendent leur chargement de ces gros fruits.
Notre ami nous a pris la main dans le sac, ou plutôt les cuillères dans la pastèque.
Nous la mangeons à la méthode hongroise, c'est à dire en coupant un couvercle sur le haut et en creusant le fruit au fur à mesure de notre besoin, remettant à la fin le couvercle pour maintenir la pulpe fraîche.
Nous ne voulons pas jeter le fruit, nous ne sommes pas des "pros" de la pastèque, mais elle nous désaltère, et c'est l'essentiel.
Pour essayer de lui faire comprendre, nous cherchons dans son livret et lui montrons la phrase la plus approchante : " J'ai une faim de loup". Et là, tout  commence :
Notre ami prend la pastèque, la jette et nous entraîne avec lui en ville.....Nous suivons sans savoir où nos pas nous mènent.
Et puis, fier et heureux, il nous pousse dans un estancot très proche de la soupe populaire où il nous fait servir un repas.
Tous les regards sont braqués sur nous, et le sien est encore plus insistant.
Dans le premier bol, une sorte de soupe lactée, blanchâtre, avec des boules rouges -des cerises à priori- qui laissent de longues traînées colorées.
Dans le deuxième, à peu près la même chose, mais avec de la betterave.
Nous sommes gênées car nous ne voulons pas le fâcher, mais les couverts et les bols sont d'une propreté plus que limite; et même si nous sommes capables de dormir adossées à des poubelles débordantes et puantes, manger dans ces conditions est difficile.
Une de mes amies commence à goûter le premier bol du bout de la cuillère, et sa grimace engendre un fou-rire nerveux que nous n'arrivons pas à contrôler. Sa réaction fuse : "C'est dégueulasse, je n'arriverai pas à le manger".
Ne voyez aucune méchanceté, ni moquerie, ni irrespect de notre part; je vous promets avoir toujours goûté à tout dans les pays visités (enfin presque tout), mais je pense que la nourriture n'est pas très fraîche (litote).
Notre ami qui a appris le mot" manger" nous répète sans arrêt "manger, manger, faim de loup !"
Alors, nous commençons à avaler notre repas en scandant à chaque cuillère un "HUMMMMMMMMM (son international) c'est dégueulasse ! (compris que par nous-même )" et un grand sourire.
Le soir, nous avons été quelque peu malade, mais l'expérience et la joie lue sur son visage a compensé tout cela.
Et si vous pensez que nous avons réussi à quitter Miskolc plus facilement que nous y sommes arrivées, vous vous trompez !
Syl

Posté par Syl69 à 07:59 - Textes - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • chouette (scuze) çà signifie donc une note pour la suite ?

    Posté par arcadia, 24 juin 2006 à 13:05
  • tu ne donnes toujours pas envie d'aller en Hongrie.

    Posté par phil, 24 juin 2006 à 13:12
  • Hummmmmmm c'est dégueulasse... hihi quelle bande de faux jetons ! m'enfin faut bien survivre hein

    Posté par Pralinette, 24 juin 2006 à 13:53
  • Quelle expédition

    on attend le retour !!!!!!!

    Posté par Michèle, 24 juin 2006 à 18:41
  • >Arcadia : oh, le départ de mIskolc, oui sûrement !

    >Phil : et moi cela me donne envie d'y retourner !

    >Pralinette : il fallait bien trouver un moyen d'avaler ....

    >Michèle : il va venir !

    Posté par Syl, 25 juin 2006 à 12:52

Poster un commentaire