Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

13 mai 2006

Vivante

Je me sens vivante au sortir de l'hiver
Quand je respire l'odeur de la terre après la pluie et que le soleil de printemps me caresse le visage
Quand la nature explose en mutlicolore et que les jours rallongent
Je me sens vivante au coeur l'été
Quand sous la treille ardéchoise je déguste une bière fraîche avec des amis
Bercée par le bruit des grillons, enivrée par les senteurs des genêts et de la fougère brûlée
Je me sens vivante à l'entrée de l'automne
Quand mes yeux restent rivés sur les arbres flamboyants de milles couleurs
Que la douceur remplace doucement les chaleurs estivales
Je me sens vivante même en hiver
Quand depuis un ciel d'un bleu pur, le soleil offre sur toute chose une luminosité sans pareille
Que les longues soirées se partagent entre amis autour d'un bon repas et d'une bouteille aux arômes subtils.

Je me sens vivante dès le matin
En entendant le chant des oiseaux, alors que tout n'est encore que silence
Je me sens vivante à midi
Quand sur mes papilles explosent de nouvelles saveurs
Je me sens vivante l'après midi
En entendant les rires de mes enfants qui se font écho
Je me sens vivante le soir
Quand je prends conscience de cette succession de petits bonheurs inestimables
Je me sens vivante la nuit
Au rythme des respirations régulières de ceux que j'aime

Je me sens vivante
Car je l'ai décidée
Je me sens vivante
C'est une volonté
Syl

Posté par Syl69 à 07:59 - Textes - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • Comment ??

    Mais comment fais-tu pour avoir cet optimisme et cette joie de vivre et de ne " ressentir" que le bon de la vie ??? Tu vas me dire que c'est une question de volonté ... d'accord ... mais lorsque la vie te bombarde de coups bas , de mauvais moments , d'absence , de pire cauchemards éveillés , je te jure que " partir " devient une priorité !! Et " rester " devient une lutte de chaque instant ...
    La vie me paraît tellement étrange ( et moche à certains moments ) ! Même si j'arrive encore à avoir des " envies furtives " de soleil , d'océan , de neige , de pluie sur la peau ... je te jure que bien souvent , l'envie de tout " lacher " remonte à la surface !!!
    Alors , parfois , je viens ici te lire , regarder ces magnifiques photos avec ces touchantes phrases et citations , et puiser un peu de courage , de soleil ...
    Merci pour ton aide ...
    Merci pour ce blog les filles ! Vous m'aidez plus que vous ne le pensiez !!!!!
    Pascale

    Posté par Pascale, 13 mai 2006 à 09:07
  • Ce que tu as écrit

    est trés beau et comme toi , je me réjouis à chaque instant d'être vivante par " les petits riens " du quotidien entre autres .

    Posté par michéle, 13 mai 2006 à 09:30
  • Pascale : Personne n'est la joie de vivre incarnée, je ressens le bon mais je suis aussi très sensible au moins bon. Miis c'est une volonté à avoir, un choix à faire un jour,une réaction aux moments trop difficiles, aux coups bas, aux départs trop tôt de proches...
    C'est possible, je te le promets.
    Il y a toujours dans un verre à moitié vide, une autre facette : le côté qui est plein. C'est ce qu'il faut regarder.

    Posté par Syl, 13 mai 2006 à 09:42
  • Michèle : Ces "petits riens" ceux sont eux qui font tout. Le grand bonheur, je n'y crois pas; mais un collier de petits bonheurs qui s'égrennent oui.
    Bonne journée

    Posté par Syl, 13 mai 2006 à 09:44
  • C'est bon d'être vivant!

    Posté par Dia, 13 mai 2006 à 12:04
  • comme tu dis : nos notes se répondent (étrangement ?). Se sentir vivant, malgré tout, toujours, ça ne tombe pas sous le sens. Je suis d'accord, il faut en avoir la volonté, avoir la volonté de ne pas se laisser submerger par le chagrin ou d'autres "émotions négatives" (si tu vois où j'ai pêché cette expression).

    Posté par phil, 13 mai 2006 à 14:56
  • >Dia : oh oui !

    >Phil : Oui, je vois
    Et oui, ça ne tombe pas sous le sens, il m'en a fallu du temps, aidé par qq lectures aussi.

    Posté par Syl, 13 mai 2006 à 15:43
  • j'aime beaucoup ton texte, il respire l'optimisme et montre ta volonté... d'être vivante et de profiter de tout, qu'il fasse froid ou beau.
    je voulais te faire un coucou et te remercier d'être passée chez moi !
    bon, je vais visiter ton chez toi...

    Posté par baïlili, 14 mai 2006 à 01:41

Poster un commentaire