Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

Commentaires

  • J’aime bien cette étoffe elle est légère et changeante.

    Posté par Asterie, 05 mai 2006 à 09:23
  • ton costard ne me dit rien, mais je comprends qu'il te fasse rêver. J'aime la phrase de Benacquista.

    Posté par phil, 05 mai 2006 à 18:09
  • Astérie : Oui, c'est tout à fait ça

    Phil : c'est un costard fait de brumes vietnamiennes

    Posté par Syl, 05 mai 2006 à 18:39
  • Il me semblait bien avoir reconnu. Les costards exotiques ne me disent pas plus que ça, c'est comme ça. Ceci dit si on m'offre un voyage là-bas, je succomberai avec joie.

    Posté par phil, 05 mai 2006 à 20:00
  • Phil, non il ne fait jamais se forcer. Ne succombe pas; mais laisse moi succomber à ta place

    Posté par Syl, 05 mai 2006 à 20:04
  • Je ne me forcerais pas

    Posté par phil, 05 mai 2006 à 20:37
  • Je comprends donc que tu me laisseras succomber à ta place, c'est bien cela hein ?
    Sylange

    Posté par Syl, 05 mai 2006 à 21:54
  • rolala, si tu veux. Je voulais juste dire que je n'avais pas spécialement envie d'exotisme mais que je suis néanmoins curieux de tout.

    Posté par phil, 05 mai 2006 à 22:50
  • Peut être une prémonition d'une vie ultérieure.

    Posté par Thierry, 06 mai 2006 à 19:35
  • Thierry : je le ressens comme un relent d'une vie ....antérieure !

    Posté par Syl, 06 mai 2006 à 20:18
  • Ces endroits

    qui nous semble connus, déjà foulé du pied et les personnes avec qui aux premiers échanges apparait la sensation de poursuivre une conversation commencée il y a longtemps !!!!!!ceci me trouble toujours.

    Posté par michéle, 10 mai 2006 à 21:20
  • Moi aussi

    Posté par Syl, 10 mai 2006 à 21:58

Poster un commentaire