Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

04 mai 2006

L'espace d'un instant

L'espace d'un instant, j'ai cru que tout était possible.
Je ne suis pas naïve, non. Je sais bien que je ne rencontrerai jamais mon grand-père. Il aurait plus de 105 ans aujourd'hui....
Oui, ok, je l'avoue; l'espace d'un instant, je me suis dit :
-Et pourquoi pas ? Il y en a bien qui les atteigne de nos jours !
Non, en fait, j'étais plus "réaliste". J'espérais juste que nos routes, à défaut de s'être croisées, aient eu le temps de se dérouler suffisamment longtemps pour avoir pu être quelquefois parallèles.
J'aurais voulu le suivre dans ses pérégrinations, et apprendre à le connaître, lui qui n'a sûrement jamais eu connaissance de mon existence.
Et comme pour toute démarche importante, au moment de franchir le pas; on se pose et repose mille questions.
Et si, et si....
Et si j'étais allée au bout de mes recherches il y a 20 ans et s'il était mort il y a 10 ans, alors j'aurais peut-être pu les faire se croiser nos routes, au moins l'espace d'un instant, d'un regard. Plus si affinités.
Et si, et si....

Mais non.
Le lendemain de ma demande, j'ai reçu dans ma boîte aux lettres une enveloppe, une belle enveloppe vantant la communauté de communes d'un petit coin de Lorraine.
Sept ans.
Je n'avais que sept ans quand sa route est sortie définitivement des cartes familiales.
Sept ans, ce n'est pas beaucoup pour jouer aux parallèles.
Je ne suis pas naïve, mais, je l'avoue, l'espace d'un instant, j'ai cru que tout était possible.
Syl

Posté par Syl69 à 08:55 - Textes - Commentaires [17] - Permalien [#]

Commentaires

  • C'est dur de ne pas connaître ses anciens. Tu me fais penser à l'aîné de mes petits fils, il n'a que 6 ans 1/2 mais parle beaucoup de son papy Daniel décédé alors qu'il avait 6 mois. Il en parle parce que sa maman lui en parle et lui montre des photos. Il fantasme énormément sur ce papy qui lui manque. Un jour peut-être écrira-t-il des mots pour évacuer toutes les questions qu'il se pose intérieurement.
    Tu as bien fait de faire la démarche, sinon les si si si... t'auraient bouffé la vie.

    Posté par Pralinette, 04 mai 2006 à 10:38
  • il est difficile, d'assumer les choix des autres, quand ils résonnent si fort dans nos envies... navrant, que cette rencontre n'ait jamais lieu...

    mais d'autres liens peuvent se tisser, d'autres membres égarés de ta famille, peut-être, qui pourraient t'apprendre qui cet homme était ?
    en même temps, c'est une démarche d'importance, qui n'a peut-être pas d'écho chez toi...?

    en tout cas, je t'envois un petit lot de pensées amicales... ça peut pas faire de mal, hein

    Posté par pati, 04 mai 2006 à 10:49
  • Pralie : j'ai eu un choc en lisant ton comm...papy Daniel, c'était mon autre grand père. Et voir écrit son nom, ça m'a fait tout bizarre.
    Ta fille a raison de lui en parler, les liens se tissent au delà les départs de cette façon.

    Pati : Je sais pertinement qu'elle ne pouvait aoir lieu, mais j'aurais aimé retrouver des traces, des souvenirs de son passage. Là, c'est trop ancien pour pouvoir le faire

    Posté par Syl, 04 mai 2006 à 12:14
  • Il te reste les rêves, l'imagination pour continuer de le faire vivre dans ton coeur.

    Posté par Asterie, 04 mai 2006 à 13:03
  • c'est touchant.

    Posté par lew, 04 mai 2006 à 14:07
  • Asrérie : Faire vivre quelqu'un qu'on n'a pas connu; c'est dur. Mais je ne vis pas cela comme un fardeau, juste comme un désir que j'aurais voulu concrétiser.

    Lew : Merci.

    Posté par Syl, 04 mai 2006 à 15:24
  • Comme Pralinette je pense que tu as bien fait. Il ne te reste plus qu'à imaginer les si. Je sais que c'est peu...

    Posté par phil, 04 mai 2006 à 18:25
  • Phil

    Oui, c'est peu; mais la vie a d'autres belles choses . Ce n'est qu'un pan.
    Tu ne trouves pas qu'on fait dans les "si" tous les deux aujourd'hui ? J'ai souri en lisant ton mail plein de si....mais ceux là sont réalisables, alors ça change tout !

    Posté par Syl, 04 mai 2006 à 20:32
  • ce sont des si mais mon coeur balance d'un côté, je l'avoue...

    Posté par phil, 04 mai 2006 à 21:19
  • Bière des canuts, traboules, Brézème, Mercurey, Pralie nette, patrimoine mondial de l'humanité....
    Quoi ? J'utlise des armes déloyales, des arguments imparables, des appâts ?
    Ohhhhhhhhhhhhh? Qui oserait me prêter de telles intentions ? Qu'Angélus me damne alors ! (euh non pas lui, pitié !)

    Posté par Syl, 04 mai 2006 à 21:49
  • ah oui au fait, que devient-il celui là ?

    Posté par phil, 04 mai 2006 à 21:58
  • Je te laisse le soin d'aller te renseigner dans 2 mois

    Posté par Syl, 04 mai 2006 à 23:15
  • je crois qu'on n'aura pas le temps. On n'a jamais le temps de perdre son temps.

    Posté par phil, 05 mai 2006 à 18:10
  • Phil

    Oh la la, la mauvaise foi !!!!!!!!!!

    mdlllll je viens de réaliser ce que j'ai écrit !

    Posté par Syl, 05 mai 2006 à 18:37
  • MDLLLL !
    Pour la peine, tu me fredonnera "plus près de toi mon dieu" toute la journée de demain.
    Ah bon, ça ne marche pas avec toutes les chansons ? mince alors, mdl

    Posté par phil, 05 mai 2006 à 20:02
  • Là, tu as de la chance de ne pas être juste à côté de moi.....car celui-là est malheureusement encore inscrit dans les neurones.....et fonctionne très bien. Aussi tu aurais du supporter la rengaine toute la soirée et le regard noir de Mr Syl d'avoir déclenché cela !

    Posté par Syl, 05 mai 2006 à 20:06
  • Accepter

    que se soit comme cela.....

    Posté par michéle, 10 mai 2006 à 21:15

Poster un commentaire