Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

Commentaires

  • oui surtout qu'on a plus tendance à se cogner dans les murs !

    Posté par lew, 12 mars 2006 à 09:27
  • >Lew: Dans ce cas-là, le casque est préconisé

    Posté par Dia, 12 mars 2006 à 09:38
  • C'est mieux de les ouvrir un minimum, on se sait jamais dans quoi on pourrait mettre les pieds.)
    Etrange coïncidence je suis plongé dans un bouquin de Serge Brussolo ‘Le syndrome du scaphandrier’ dans lequel le héros est ‘chasseur de rêves’, chaque nuit il s’enfonce dans le monde des rêves pour en ramener sous la forme d’ectoplasmes que se disputent les collectionneurs. Evidement il préfère ce monde là à la réalité……

    Posté par Asterie, 12 mars 2006 à 10:21
  • l'ouverture

    est à l'intérieur de soi , j'en connais qui ont bien les yeux ouverts mais qui ne voient rien....
    Cette sculpture est magnifique.

    Posté par michéle, 12 mars 2006 à 11:28
  • >Astérie: Dans le plat
    J'inscris ce livre dans ma liste pour la bouquinerie, merci de ce partage...

    >Michèle: Tjs du même artiste...j'ai des envies d'aller traîner ds l'une de ses galeries...

    Posté par Dia, 12 mars 2006 à 17:07
  • les yeux ouverts, on emmagasine les images. Les yeux clos, on les visionne et on les retouche.

    Posté par phil, 12 mars 2006 à 17:09

Poster un commentaire