Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...


Commentaires sur Cadeau de naissance

  • mais des fois le cadeau est une mauvaise blague !

    Posté par Lew, 03 janvier 2006 à 10:35 | | Répondre
  • Je suis contente de lire ça. Sincèrement. Mon homme et moi attendons un enfant pour mai et, en dehors des félicitations habituelles, on nous sert la plupart du temps des "mais tu te rends compte dans quel monde il va vivre ?" ou encore "je ne comprends pas pourquoi avec tous les problemes liés à la grossesse, à l'éducation et tout ça, les gens continuent à procréer"...
    Je suis fière moi, et mon homme aussi, de donner naissance à cette vie. Très fière. Et nous comptons bien lui transmettre tout ce que le monde a de beau. Sans oublier le reste bien sûr...

    Posté par Nan', 03 janvier 2006 à 13:07 | | Répondre
  • >Nan': Je ne peux être que d'accord avec ton comm...vous pouvez être fiers de vous! Je le suis de ma petite équipe de basket comme je nomme affectueusement mes 5 enfants, ce n'est pas forcement facile tous les jours d'éduquer, d'instruire ses enfants et leur transmettre toutes les diversités de ce monde, peut-être même que nous le faisons maladroitement, mais ça vaut tout l'or du monde! Et j'envoie balader tous ceux qui tiennent ce genre de discours des plus réducteur!

    Posté par Dia, 03 janvier 2006 à 13:16 | | Répondre
  • Le présent

    La vie est plus qu'un cadeau, c'est une mission.
    Malheureusement, au lieu de profiter de la vie,d'apprendre et de comprendre, beaucoup d'hommes la monnayent pour faire des profits, afin de combler leur vide intérieur, d'être valoriser et d'être reconnu par le groupe, qui lui même est corrompu.
    Ce n'est pas la régulation de la procréation qui changera quoi que ce soit. La source du mal, c'est l'éducation, et la répétitivité des mêmes fadaises inculquées depuis plusieurs générations, à nos enfants.

    Apprenez à vos enfants que l'amour est tout.
    Apprenez leurs, que vendre ou acheter est une offense à la vie.

    Apprenez leurs que tout, sans exception, vit.

    Apprenez leurs le respect de soi, le don de soi, la dignité et l'humilité, l'amour fera le reste du "travail".

    Il y a plein d'exemples d'échanges, d'osmose, de symbiose, dans la nature…..citez moi un seul exemple de commerce ?

    Posté par carpofolo, 03 janvier 2006 à 14:01 | | Répondre
  • > Apprenez à vos enfants que l'amour est tout.
    J'aime cette phrase de Saint-Augustin :
    "Aime et fais ce que tu veux"

    Si tu aimes (vraiment), tout le reste viendra comme il le faut.

    Pour y arriver, nous avons tous reçu beaucoup de cadeaux ... le tout et de les trouver ...

    A commencer en soi ...

    Posté par Ciske, 03 janvier 2006 à 14:18 | | Répondre
  • Bienvenue à la nouvelle génération.
    Faites mieux que nous !

    Posté par Thierry, 03 janvier 2006 à 18:31 | | Répondre
  • oui, mais comme dit l'autre, faut pas gâcher.

    Posté par phil, 03 janvier 2006 à 18:52 | | Répondre
  • Lew : Non, tu verras que le cadeau que tu offriras n'en est pas une (quoi j'insiste encore !)

    Nan' : Ce petit bout aura de la chance, comme vous

    Dia: et moi j'ai les remplaçants !

    Carpofolo et Ciske :Amour et respect vont de paire...et sont la base, c'est vrai

    Thierry : Je souhaite que cette génération soit capable d'une prise de conscience que nous n'avons pas tous.

    Phil : Non faut pas gâcher.

    Posté par Syl, 03 janvier 2006 à 19:57 | | Répondre
  • Avoir un enfant (s) et l’élever c’est formidable( j’en ai fait un et élevé 2), dire à un enfant du Darfour, d’Haïti, du Cambodge…qu’il reçoit tout un univers en cadeau c’est peut être un peu osé.
    La question n’est pas de savoir si nous existons, mais ce que nous faisons et qui nous sommes, a dit aussi ce monsieur

    Posté par Asterie, 03 janvier 2006 à 20:02 | | Répondre
  • Sans enfants la vie serait bie monotone!
    Mes voisins en ont quatre et nous les adorons.J'aime voir leurs sourires, leurs grimaces,leur larmes...ils sont merveilleux!

    Posté par cristina, 03 janvier 2006 à 20:20 | | Répondre
  • Un univers à construire en cadeau. Il est sûr que naître n'est pas toujours facile dans des pays ravagés par la guerre. Mais, malgré tout, déposons dans leurs forces vives le goût et la force d'aimer ce monde, de le changer, de le partager. Ma devise pour mes 4 grands-petiots ; "tu sais assez si tu sais vivre." Pas survivre.

    Posté par Mouette, 04 janvier 2006 à 07:40 | | Répondre
  • J'aimerais toutefois revenir sur ce que dir Carpofolo : certes tout ceci est indispensable, mais il y a le reste aussi... à trop vouloir élever ses enfants dans un univers bisounours (comme j'aime à l'appeler), c'est les rendre vulnérables au monde extérieur, je pense...

    Posté par Nan', 04 janvier 2006 à 13:10 | | Répondre
Nouveau commentaire