Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

Commentaires

  • Avec le temps on sait l'apprivoiser en effet. Celles qui sont surmontées peuvent être considérées comme des succés, celles à venir sont plus effarantes encore. Et pourtant leur rencontre est inéluctable.

    Posté par lechantdupain, 04 octobre 2005 à 14:09
  • mouais. les meilleurs amis sont peut-être ceux qu'on ne souhaite pas voir trop souvent.

    Posté par phil, 04 octobre 2005 à 17:56
  • Au collège une prof de sciences-nat (SVT) m'avait dit "si tu souffres c'est que ton corps se porte bien, si tu ne ressentais pas la souffrance c'est alors qu'il faudrait t'inquiéter!" Elle faisait allusion à la souffrance physique, mais je pense que cela peut aussi s'appliquer à celle "morale", si on la ressent on prend aussi conscience du bonheur.

    Posté par Dia, 05 octobre 2005 à 09:44

Poster un commentaire