Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

03 octobre 2005

Nîmes, ville d'eau

nimes_ville_de_nimes

L'eau je n'aime pas, et pourtant, ce jour-là, j'en ai vu passer. J'habitais le quartier Richelieu, celui que vous voyez là au-dessus!
Je me souviens qu'après le 3 octobre, "on" avait dit que ça n'arriverait plus, qu'"on" avait compris les leçons....et pourtant.....
Syl

POURQUOI ENCORE ET TOUJOURS NIMES SOUS L'EAU ?
FATALITE ?
Je dis : NON

Quelques pistes :

Une mauvaise gestion du POS, une urbanisation débordante (constructions anarchiques dans le lit des cadereaux) , un sol rendu imperméable (goudronnage, bétonnage) , une mauvaise résistance des sols (déforestation, destruction des haies qui maintiennent la terre) associés à une mauvaise gestion des eaux pluviales ( busage inadéquat  des cadereaux ) sont en grande partie responsable de ces catastrophes.

Un cadereau, qu'est ce que c'est ? Cadereau vient du latin «cadere» (tomber) et de «eau». C'est donc le circuit naturel que l'eau de pluie trouve pour rejoindre les cours d'eau. Un peu comme un oued, il est à sec la plupart du temps, mais devient vite torrent en cas de fortes pluies.

QUELQUES INFOS : un clic pour avoir le détail

* analyse des crues dans l'histoire de Nîmes

* un exemple typique de fermeture de cadereau;  l'avenue du Cadereau : Baptisée ainsi en 1959. Elle est construite sur le torrent. Le cadereau est souterrain, il passe sous la rue de Verdun, la rue Dhuoda et enfin sous la route de Générac puis se jette dans le Vistre.
* Encore un autre exemple :  ICI
Voici ce que ça donne quand on a pris la place naturelle de l'eau : elle reprend ses droits.

4029576069 

 

Posté par Syl69 à 08:37 - Actualité quand tu nous tiens - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires sur Nîmes, ville d'eau

  • L'eau, sujet sensible qui a vite fait de me faire bouillir (!) moi aussi. Je n'habite pas une région très sujète aux inondations et crues catastrophiques, quoique cela arrive de loin en loin, mais pas aussi fort qu'à Nimes. Mais notre région souffre de la sécheresse depuis des années et on continue à subventionner les paysans pour planter du maïs sur le plateau et pour faire à grand frais des travaux d'irrigations qui assèchent les cours d'eau et modifient gravement ce que tu appelle "cadereau". Il va sans dire également que nombre de haies ont disparu depuis longtemps. Je ne sais pas jusqu'à quand l'incompétence continuera à avoir pignon sur rue, mais... mort aux cons.

    Posté par phil, 03 octobre 2005 à 08:59 | | Répondre
  • >Phil : il y a une citation qui dit "Quand tous les cons voleront, il fera nuit noire"
    Aujourd'hui, ils ne vont donc pas tous voler puisque on ne nous promet pas le noir complet

    Posté par Syl, 03 octobre 2005 à 09:06 | | Répondre
  • pourtant c'est la nouvelle lune, c'est un hasard ?

    Posté par phil, 03 octobre 2005 à 09:18 | | Répondre
  • je pensais à l'éclipse partielle....alors ils doivent voler de nuit ! mdr

    Posté par Syl, 03 octobre 2005 à 09:22 | | Répondre
  • pas de noir complet, donc, mais le changement de luminosité était saisissant.

    Posté par phil, 03 octobre 2005 à 11:37 | | Répondre
  • pas ici malheureusement ....vu la couverture nuageuse, c'est sensible mais pas des masses

    Posté par Syl, 03 octobre 2005 à 11:39 | | Répondre
  • On peut leur faire une étude hein, je leur envoie un plaquette de notre boîte ?

    Posté par lew, 03 octobre 2005 à 15:08 | | Répondre
  • >lew : oh des projets, ils en ont eu suite à ça....mais tous n'ont pas été réalisés...toujours une histoire de priorité financière....

    Posté par Syl, 03 octobre 2005 à 15:16 | | Répondre
  • Ha ouais mais fallait pas habiter dans le lit des rivières aussi !

    Posté par lew, 03 octobre 2005 à 15:47 | | Répondre
  • >Lew : EH ! J y habitais pas mais j'ai récolté l'eau de tous ces lits qui ne savaient plus par où s'évacuer......

    Posté par Syl, 03 octobre 2005 à 15:56 | | Répondre
  • Oui heu je parlais pas forcément pour toi, mais pour les gens qui construisent la en général.

    Posté par lew, 03 octobre 2005 à 17:58 | | Répondre
Nouveau commentaire