Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

Commentaires

  • Meuh, la vache, elle est bonne cette herbe, un peu trop.
    Pendant que je rumine,rouge est la couleur des coquelicots,
    Rouge,celle du sang dans l'abattoir:
    Celle que je ne veux pas voir.

    Posté par lechantdupain, 23 juillet 2005 à 15:17
  • quand je roule dans les champs je me la pêtre grave !

    Posté par lew, 23 juillet 2005 à 16:31
  • >Lechantdupain: je n'aime pas le rouge mais c'était la semaine du rouge lancée par Lew.
    Sinon le premier plan de ce champ de coquelicots est beau, non?

    >LeW: mdr...Au fait tu n'as pas qq bougies à souffler?

    Posté par Dia, 23 juillet 2005 à 17:17
  • Pour moi le rouge représente LA VIE.
    Bon w.e

    Posté par michéle, 23 juillet 2005 à 17:37
  • Bien sur la photo est belle Dia, j'ai souvent regretté par ailleurs de ne plus voir de coquelicots dans les chants, de blé entre autre...

    Posté par lechantdupain, 23 juillet 2005 à 18:05
  • A cause des pesticides mais ils reviennent un peu.......on peut espérer!!!!!!!!

    Posté par michéle, 23 juillet 2005 à 19:48
  • Arcadia avait écrit un très joli texte sur les coquelicots...Graines de rêve, fragilité entre les pavés, j'aime beaucoup cette phrase que tu leur a dédiés. Ne pas avoir peur d'oser aller là où nos rêves nous emportent...

    Posté par mouette rieuse, 24 juillet 2005 à 07:24
  • j'adore les coquelicots... ils me font rêver ...Légers , fragiles, et éphémères...

    Posté par littlesun, 24 juillet 2005 à 12:17
  • Réponses

    >Michèle: Il faut tjs espérer ne serait-ce qu'une petite lueur.

    >Mouette rieuse: si tu savais quel chemin ils me font parcourir

    >Littlesun: Comme les cosmos

    Posté par Dia, 24 juillet 2005 à 15:33
  • aah jui d'accord ! souvent on me demande si j'n'ai pas bu...ben non, alors imaginez si c'était le cas ! non jcrois plutot que mon esprit vagabonde dans les champs que voila

    Posté par pommedapi, 26 juillet 2005 à 13:20

Poster un commentaire