Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...


Commentaires sur Rayons

  • Dans mon histoire, le plus impressionnant, c'est quand tu vois la lumière dans cette obscurité. Le bout du tunnel comme on dit, mais quand il n'est qu'un point blanc très lointain.
    Espoir

    Posté par Nan', 21 juillet 2005 à 11:55 | | Répondre
  • Je ne vois pas ce qui te laisse rêveuse...il y a pas d'image!!!

    Posté par christina, 21 juillet 2005 à 12:00 | | Répondre
  • >Christina: Il semblerait que Canalblog ait un pb avec les images, pour ma part je vois les images d'ici et d'ailleurs...

    Posté par Dia, 21 juillet 2005 à 15:19 | | Répondre
  • Cela devient comique, ces images qui s'évaporent. Moi j'avais adoré celle d'almara, avait posté un comm, et là, pfft, plus rien! L'étincelle entre'aperçue était pourtant éblouissante...

    Posté par mouette rieuse, 21 juillet 2005 à 20:00 | | Répondre
  • Lueur

    "Ô Saphir aux cent facettes, fleur aux mille pétales s’épanouissant à la lumière d’une étoile unique, brillant pour toi de tous ses feux, je vogue en toi, kaléidoscope aux couleurs enchanteresques." (Le rêve du Crapaud de Pascal D.)..
    J'ai lu tes mots chez Tequila.. Le rendez-vous.. Le bon jour, la bonne heure, le bonheur^^

    Posté par la fille d'à côt, 21 juillet 2005 à 20:00 | | Répondre
  • >Mouette Rieuse: elle était prévue pour le 26/07 soit patiente...
    Par contre nulle trace de ton comm, il réapparaitra peut-être...

    Posté par Dia, 21 juillet 2005 à 21:36 | | Répondre
  • Parfois

    l'obscurité totale abime la vue et à la retrouver il arrive qu'on prenne pour une lumière une lueur très pâle, à peine le reflet de quelque chose ou quelqu'un....d'interessant...

    Posté par hyène, 21 juillet 2005 à 22:39 | | Répondre
  • Dia, c'était un "brouillon" ? Rire, j'en suis encore toute émue de ce post que je suis presque la seule à avoir vue ! Mais je re-écrirai dessus, je ne m'en lasserai pas !

    Posté par mouette rieuse, 21 juillet 2005 à 23:00 | | Répondre
  • Je suis plutôt du genre à me laisser aveugler en sortant du tunnel, parce que je n'en aurai pas deviné le boût.

    Posté par phil, 21 juillet 2005 à 23:38 | | Répondre
  • >Mouette Rieuse: Cela en était un...

    Posté par Dia, 22 juillet 2005 à 09:16 | | Répondre
Nouveau commentaire