Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

07 juillet 2005

Avec ou sans bandage

sto

"Amer" de Maria Amaral
Quand les yeux sont en nous c'est d'autant plus difficile...
DIA

Posté par Syl69 à 09:06 - Défaut - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

  • rooo! alors la, ça pouvait pas mieux tomber !
    Je viens de recevoir un mail d'un pot de colle de blog (pas besoin de faire un dessin hein?). Hop, SPAM et "interdire l'adresse". Terminé !

    Posté par Lew, 07 juillet 2005 à 09:53
  • Bizarre cette pensée elle me ramène à une reflexion... Souvent dans le monde du travail de l'entreprise du bureau... j'entends souvent " Si seulement elle pouvait s'en aller ou s'il pouvait partir ce nul... j'ai toujours eu le sentiment, que quelque part, la véritable pensée était la disparition de la personne... ne plus voir quelqu'un n'est-ce-pas un souhait caché de sa disparition...

    Posté par 2pasag, 07 juillet 2005 à 09:57
  • >Lew: On va se passer du dessin en effet!

    Posté par Dia, 07 juillet 2005 à 09:58
  • >2pasag: Je ne sais pas, mais pour la visuelle que je suis cela colle parfaitement sauf que je n'ai pas seulement deux yeux, mais une multitude à l'intérieur...

    Posté par Dia, 07 juillet 2005 à 10:00
  • >2pasag : non, juSte la disparition de notre horizon, de nos pensées...mais pas de la terre...ce n'est pas si machiavélique que ça je pense.

    >Lew : ton charisme a un tel pouvoir sur les gens que ....que ça déborde chez les copains...remballe le ton charisme

    Posté par Syl, 07 juillet 2005 à 10:01
  • ro l'autre ça va être de ma faute !
    (vive la fonction spam, gloire à elle)

    Posté par Lew, 07 juillet 2005 à 11:07
  • c'est bizarre, ce proverbe.

    Posté par phil, 07 juillet 2005 à 16:45
  • Encore une fois les yeux expriment bien plus que les mots...

    Posté par littlesun, 07 juillet 2005 à 16:52
  • oui de notre horizon... de notre pensée...
    n'est ce pas un désir que l'autre disparaisse, bien entendu pas qu'elle ou qu'il meure, cela serait trop culpabilisant.
    Sommes nous toujours conscient de la portée de nos désirs cachés...

    Non tu as raison, nous ne sommes pas....^^

    Posté par 2pasag, 07 juillet 2005 à 18:17
  • Faudrait dire ça à notre Mouette.... mais c'est difficile... j'en sais quelque chose :-/

    Posté par rainette, 07 juillet 2005 à 20:41
  • Je viens de regarder. Malaise. Je viens de lire. Perplexité. Je lis rainette. Sourire....
    Pourtant peu à peu, mes yeux se ferment...mais, comme Dia, j'en ai une multitude à l'intérieur. Et cela me donne le bonheur de regarder, intensément, et de sentir la vie qui coule, la vie qui palpite...dans d'autres, dans eux, dans vous.

    Posté par mouette rieuse, 07 juillet 2005 à 23:07
  • >2pasag: Il est écrit "regarder" et non voir il y a une nuance, enfin j'en fait une...

    >Mouette Rieuse: continues de les fermer, quand ils seront définitivement clos tu pourras alors tenter d'ouvrir une paupière puis une autre pour regarder autour de toi pour toi.

    Posté par Dia, 08 juillet 2005 à 08:49
  • Je l'aime ce proverbe Dia

    Posté par jad, 10 juillet 2005 à 22:10
  • >Jad: Moi aussi, car il est tellement vrai

    Posté par Dia, 11 juillet 2005 à 08:39

Poster un commentaire