Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

05 juillet 2005

Difficile amour

Pour faire suite à de nombreuses conversations croisées, voici un extrait d'un texte de Christian Bobin qui résume bien ce que je ressens. Ce qui ne m'empêche pas d'essayer encore et toujours...Syl

"Il est impossible de protéger du malheur ceux qu'on aime: j'aurai mis longtemps pour apprendre une chose aussi simple. Apprendre est toujours amer, toujours à nos dépens. Je ne regrette pas cette amertume."

Posté par Syl69 à 22:31 - Amour - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

  • c'est une belle phrase. Que je ressens fortement tu t'en doutes. Apprendre : je n'aurais pas employé ces mots là, mais apprendre, oui continuer d'apprendre, toujours, c'est comme ça qu'on avance, malgré l'éventuelle amertume, ou même grâce à elle.

    Posté par phil, 05 juillet 2005 à 22:44
  • Phil, décortique le mot apprendre, et tu auras : à-prendre.....On doit prendre certaines fois et on n'a pas le choix...
    Tu as raison, c'est "malgré" mais aussi "grâceà" étonnamment.

    Posté par Syl, 05 juillet 2005 à 22:50
  • Difficile combat de vouloir le zeste sans l'amertume. Le zeste d'aimer.

    Posté par mouette rieuse, 05 juillet 2005 à 22:55
  • Je partage l'idée de l'écrivain.
    Agnès.

    Posté par Gatolagu, 06 juillet 2005 à 09:12
  • Comment protéger ceux que l'on aime du malheur? C'est déjà si difficile de s'en protéger soi-même...
    C'est dans sa propre expérience que l'on apprend pas dans celle des autres, non?

    Posté par littlesun, 06 juillet 2005 à 10:31
  • Agnès : je m'u suis retrouvée totalement moi aussi

    Littlesun : c'est bien ce que dit Bobin....on ne peut protéger les autres du malheur...

    Posté par Syl, 06 juillet 2005 à 12:23
  • comment

    comment avoir la prétention de protéger ceux qu'on aime du malheur quand on en est pas capable déjà pour soi-même ? La seule chose éventuellement possible est de ne pas les entraîner avec soi.

    Posté par hyène, 06 juillet 2005 à 21:30

Poster un commentaire