Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

19 juin 2005

Apostrophe ?

Le livre est surtout représenté
par son auteur, son géniteur.
C'est un peu comme un père et son enfant,
ils se tiennent par la main.
Bernard Pivot
mb

DIA

Posté par Syl69 à 12:45 - Sentiments - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires sur Apostrophe ?

  • Je pensais que certains livres échappaient à leur auteur. Que leurs mots étaient ceux parfois d'une pensée révolue, de sentiments évanouis, qu'ils avaient pris leur envol et lâché la main de leur géniteur.

    Posté par mouette rieuse, 19 juin 2005 à 17:19 | | Répondre
  • >Mouette Rieuse : Je le pense aussi, mais pour ce jour spécial je n'ai rien trouvé de mieux.

    Posté par Dia, 19 juin 2005 à 17:56 | | Répondre
  • Il est vrai que les livres parfois échappent à leur auteur et pourtant Victor Hugo restera Victor Hugo quelqu'en soit notre appropriation du texte

    ***

    ué comme un pére et son enfant mais oh combien c difficile de leur donner des petits frères ou soeurs lecteurs ^^

    Posté par 2pasag, 19 juin 2005 à 19:29 | | Répondre
  • un livre est l'enfant de son auteur et devient celui de son lecteur.

    Posté par phil, 19 juin 2005 à 21:41 | | Répondre
  • >Phil: Si le livre devient celui de son lecteur c'est que l'auteur a réussi son oeuvre. Et à chaque nouvelle lecture il "renaît".

    Posté par Dia, 20 juin 2005 à 08:52 | | Répondre
  • 2pasag

    Si je ne m'abuse Victor en a pourtant

    Posté par Dia, 20 juin 2005 à 08:59 | | Répondre
  • bcp de post sur la fête des père et pas un mot de la fête du slip ? Pourtant c'est aujourd'hui !

    Posté par Lew, 20 juin 2005 à 09:34 | | Répondre
  • >Lew: Cette note a été postée hier, c'était la fête des pères pas celle du slip! Mais je vais arranger cela tout de suite!

    Posté par Dia, 20 juin 2005 à 09:46 | | Répondre
  • Victor Hugo oui beaucoup ^^

    Posté par 2pasag, 20 juin 2005 à 16:50 | | Répondre
  • 2pasag

    Nan! :p

    Posté par Dia, 20 juin 2005 à 17:00 | | Répondre
Nouveau commentaire