Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

08 juin 2005

Souple ou cartonné

L'existence même est un livre où tu inscris le moindre regard, la moindre fuite.
Il faut apprendre à lire cette écriture du temps des choses.
Jacques Renaud

livres4

Cet apprentissage de la lecture est parfois rude
mais avec persévérance on doit pouvoir y arriver.
DIA

Posté par Syl69 à 11:20 - Force - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires sur Souple ou cartonné

  • Un livre .. peut être mais alors tu ne peux plus le relire depuis le début.

    Posté par Lew, 08 juin 2005 à 11:56 | | Répondre
  • Avec un commencement et une fin sans retour en arrière car les pages ne tournent que dans un sens donc mieux vaut savoir lire et retenir ^^

    Posté par 2pasag, 08 juin 2005 à 11:59 | | Répondre
  • Et des souvenirs vous en faites quoi?

    Posté par Dia, 08 juin 2005 à 12:02 | | Répondre
  • Les souvenirs entrainent dans le passé et ne libèrent pas l'avenir laissons les souvenirs aux personnes agées et comme le dit le vieux livre "vanité des vanité tout n'est que vanité" Courons vers l'avenir la est la vie ^^

    Maintenant ce que j'en dis...

    Posté par 2pasag, 08 juin 2005 à 12:08 | | Répondre
  • >2apsag : Il y a de magnifiques souvenirs, se souvenir n'est pas forcément négatif, il m'en vient justement 4 qui font naître un sourire...Et pourtant aujourd'hui, mercredi, ces quatre-là ne me font pas sourire du tout! Mais ce j'en dis...

    Posté par Dia, 08 juin 2005 à 12:52 | | Répondre
  • ^Diacopisur2pasag^

    heureusement qu'il y a des souvenirs agréables éclairant notre vie... tant qu'ils ne nous arrètent pas trop longtemps sur le quai du souvenir ^^

    Mais ce j'en dis... que t une copieuse ^^

    Posté par 2pasag, 08 juin 2005 à 16:23 | | Répondre
  • c'est très joli.
    L'intérêt du livre est de pouvoir le feuilleter. Mais encore faut-il pouvoir le faire sans essayer d'arracher certaines pages

    Posté par Jad, 08 juin 2005 à 16:44 | | Répondre
  • >Jad: Les pages de ce livre ont justement cette particularité qu'elles sont indestructibles...

    Posté par Dia, 08 juin 2005 à 17:01 | | Répondre
  • C'est un livre à lire les yeux fermés, pour mieux voir encore. C'est un livre sur papier cigarette qui se consume en cendres douces. C'est un livre avec quelques recettes ; "ouh, là, il faut que je change le temps de cuisson," je m'en souviendrai pour la prochaine fois...

    Posté par mouette rieuse, 08 juin 2005 à 17:17 | | Répondre
  • En fait les pages arrachées reviennent tôt ou tard en papillonant ...

    Posté par Jad, 08 juin 2005 à 17:21 | | Répondre
  • >Mouette Rieuse: Merci de ces mots, je viens de comprendre qqch...Je remplacerai juste le papier de cigarette par du papier de soie.

    >Jad:Un genre d'effet de Boomerang, celui de Daho bien sûr

    Posté par Dia, 08 juin 2005 à 17:28 | | Répondre
  • Dia ; sais-tu, chacun de mes amours est enveloppé dans un papier de soie d'une couleur que nous avons choisie ensembles... Je n'avais pas osé l'écrire...

    Posté par mouette rieuse, 08 juin 2005 à 18:22 | | Répondre
  • >Mouette Rieuse: Comme quoi...

    Posté par Dia, 08 juin 2005 à 19:10 | | Répondre
  • ... et voui...dit-elle en rougissant...

    Posté par mouette rieuse, 08 juin 2005 à 20:16 | | Répondre
  • Puisque les 'livres' sont ouverts... sur la toile...

    ... j'ai moins le scrupule du commentaire 'étranger' du webnaute intrusif...

    Pour suivre 2pasag et son 'vieux livre' : "à lire beaucoup de livres il n'y a pas de fin... et c'est fatiguant pour la chair..."

    Savez-vous comment "s'éveillaient" les jeunes filles du moyen-âge...? _ de pages en pages...

    Posté par Michel Gabriel, 09 juin 2005 à 10:31 | | Répondre
Nouveau commentaire