Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...


Commentaires sur Tourbillon

  • Faire un banc bilan.

    c'est la danse de la ronde et de la noire..

    Posté par cricri99, 20 mai 2005 à 11:20 | | Répondre
  • un point d'appui " . " ça marque la fin du tournis... ^^

    Posté par 2pasag, 20 mai 2005 à 11:23 | | Répondre
  • Euh....

    La tête me tourne, j'en ai les neurones en colimasson.
    Embêtant cette histoire de point d'appui; Cà voudrait dire que l'imaginaire ne peut l'être totalement, sous peine de partir en vrille.
    Ben, moi, ce que j'aime bien dans l'imaginaire, c'est justement cette capacité à partir en vrille, en sucette, voire en eau de boudin.
    On va quand même pas nous imposer un Imaginaire Correct, non?
    A moins que çà explique que notre imaginaire nous ramène fatalement à un moment donné à une histoire de fesses, symboles, s'il en est, d'une certaine assise dans la réalité de notre corps de chaire et de sang...
    Bon, et pour revenir, en arrière, mon imaginaire, là, il part en eau de boudin..

    Posté par Thierry, 20 mai 2005 à 13:51 | | Répondre
  • Moi j'aime ce tournis des pensées....cet esprit de l'escalier qui me fait passer d'une idée à l'autre.... je me sens vivante

    Posté par syl, 20 mai 2005 à 16:14 | | Répondre
  • thierry donne moi une part de ton imaginaire pour clore ma fic merciiiiiiiiiiiiiiii ^^

    Posté par 2pasag, 20 mai 2005 à 16:34 | | Répondre
  • Le tournis vient quand c'est une seule pensée qui roule et qui entraîne une autre qui en entraîne une autre dans une ronde infernale...Alors ce point d'appui il faut réussir à l'attraper...
    Si au contraire c'est une pensée qui en fait naître une autre et une autre...ça j'apprécie car c'est constructif.

    Posté par Dia, 20 mai 2005 à 16:57 | | Répondre
  • Mais ça va si vite que ça devient un tourbillon...et le point d'appui semble bien loin quelquefois...j'aime ça !

    Posté par syl, 20 mai 2005 à 17:04 | | Répondre
  • les pensées c'est la nuit, allongé, je peux gérer.

    Posté par scrabbleur, 20 mai 2005 à 19:28 | | Répondre
  • Pensées en boucle...elles ne sont source vive que si leurs cercles ne se superposent pas. Pensées en boucles telles les ronds d'une pierre jetée dans l'eau, qui élargissent l'esprit...alors oui, celles là nous amènent dans l'imaginaire. Les premières ont tendance souvent à nous enfermer. Il me semble (je suis victime des deux parfois...)

    Posté par mouette rieuse, 20 mai 2005 à 20:45 | | Répondre
  • Scrabbleur...ne me dis pas que tu ne penses pas la journée ?

    Mouette rieuse ....superbe image que celles des ronds dans l'eau

    Posté par syl, 20 mai 2005 à 20:53 | | Répondre
  • bien sûr que si que je pense le jour aussi. Mais la nuit, quand c'est l'insomnie, c'est là que ça tourbillonne; la nuit dernière, par exemple j'ai peut-être eu cinquante idées de chroniques pour le blogue. aujourd'hui j'en ai écrit 4, détruit une, les autres seront sans doute perdues.

    Posté par scrabbleur, 20 mai 2005 à 22:08 | | Répondre
  • Srabbleur...
    je ne sais pas si c'est la bonne solution, mais j'ai toujours un stylo et un bloc au pied de mon lit...où je note ce qui me vient à l'esprit si insomnie....au moins que l'insomnie serve à qq chose. Ca ne la soigne pas, mais elle devient productive
    On se console comme on peut !

    Posté par syl, 20 mai 2005 à 22:14 | | Répondre
Nouveau commentaire