Les citajours de Syldia

Citations imagées, chroniques de livre...

livre mamy grand
Un clic sur la photo pour accéder au site

07 mars 2005

Le pourquoi du comment 3

Pourquoi n'existe-t-il encore aucun vaccin contre le paludisme ? Alors que  nous en avons  un contre la rougeole, la rubéole, les oreillons....

                                      

                                                     Dites - moi .....S.

 

15h35 ...Suite à vos commentaires, voici MA réponse; elle n'engage que moi bien sûr. C'est un peu long, mais je pense que le sujet peu abordé habituellement le vaut bien ...(oui, l'humour sauve beaucoup de choses, mais pas encore du palu)

Le paludisme  est la cause d'environ trois millions de décès chaque année dans le monde, principalement dans les régions tropicales et en Afrique sub-saharienne. . Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), c'est la principale cause de mortalité des enfants de moins de 5 ans sur ce continent.

Toutes les 30 secondes, un enfant meurt de cette  maladie quelque part dans le monde.

En outre, certains experts prévoient une forte croissance annuelle, jusqu'à 20%, du taux de maladie et des décès liés au paludisme en Afrique. Aucune maladie occidentale ne présente une telle prévalence. Chaque année, dans le monde entier, le paludisme détruit, par mort prématurée et invalidité, l'équivalent d'au moins 35 millions d'années de vie humaine saine et productive.

Le paludisme  tue aujourd'hui plus de personnes qu'il y a 30 ans et principalement dans les pays pauvres, pays ne pouvant donc ni développer  un programme de recherche, ni devenir client pour  les produits issus de la recherche. Les grands  groupes pharmaceutiques sont des entreprises pour qui le profit est le moteur, et donc  mettent leurs moyens sur le développement de produits rentables financièrement.

L'Afrique est un continent où sévit le paludisme (Afrique de l'Est, en Afrique subsaharienne et en Afrique équatoriale).

En Asie, le danger est majeur dans les zones rurales .

Dans les Antilles, le paludisme sévit à Haïti et près de la frontière dominicaine.

En Amérique du Sud, le risque est réel dans les zones rurales en Bolivie, en Colombie, en Équateur, au Pérou et au Venezuela, et majeur dans toute la zone amazonienne.

Pas de remède miracle mais un espoir : , peut-être d'ici 2010, un vaccin.  Cette avancée de la recherche contre le paludisme est importante . Car la firme GlaxoSmithKline qui a mené les essais, s'est engagée, en échange du soutien financier apporté par la Fondation Bill&Melinda Gates, à vendre les doses du vaccin qui pourrait être développé au prix le plus bas. Donc à faire l'effort nécessaire pour le rendre accessible dans les pays pauvres, notamment d'Afrique subsaharienne, où se trouve la majorité des malades.

A suivre…..car ce n'est pas la première annonce généreuse  faite à ce sujet ….

Posté par Syl69 à 15:35 - Le pourquoi du comment - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

  • Parce que...

    Parce que les scientifiques bossent encore dessus, sur ce fameux vaccin. Plus d'info ici http://www.afrik.com/article1055.html

    M.P. : Mes pronos étaient faux et je me suis enfoncé tout seul ! Mais la vérité est encore plus belle pour le capitaine qui reste éternellement j.... ;-P

    Posté par Yv, 07 mars 2005 à 11:15
  • Erratum

    Le bon LIEN concernant le vaccin sur le paludisme, c'est ici : http://www.rfi.fr/actufr/articles/058/article_31124.asp

    Posté par Yv, 07 mars 2005 à 11:18
  • Yves > c'est bon, tu te raccroches bien aux branches
    Pour le vaccin, oui je suis cela de près... j'attends de voir si l'accessibilité sera alors celle promise...
    Mais cette maladie a été découverte je crois vers 1880/1890, elle a été éradiqué de France (Camargue, Corse..). Ma question est pourquoi le vaccin contre le palu n'a jamais été une priorité face à d'autres recherches ?

    Posté par Syl (moi aussi), 07 mars 2005 à 11:23
  • Parce que

    comme tu le dis, il a été éradiqué des pays développés (c'est mon avis !) et que pour les autres..... Nan, je suis mauvaise langue, mais le côté recherche doit être complexe vu la nature du mal et ses côtés récidivants et pas stables.

    Posté par rainette, 07 mars 2005 à 15:01

Poster un commentaire